Prier pour le monde

Prier pour le monde

De tout temps,  l’être humain s’est relié à dimension divine pour être en unité avec elle. L’aspiration à un état d’harmonie, d’amour, de paix et de lumière, de partage élève l’humain.

Depuis toujours les rituels spirituels permettent de calmer le mental, d’amener un état positif jusqu’à instaurer la dévotion, la réjouissance et l’extase. Toutes les traditions ont leurs offrandes : fleurs, nourriture cuisinée avec amour, prières, chants, danses.

Chez les Hindous, la puja est un rituel d’adoration de Dieu qui se présente sous différents aspects représentés par des dieux et déesses : Lakshmi pour l’abondance de richesses spirituelles et matérielles et la beauté, Saraswati pour la connaissance et les arts, Ganesh pour abattre les obstacles et favoriser la réussite des projets y compris des études, Shiva pour l’ouverture de la conscience par la pratique du yoga, Kali pour détruire nos aspects négatifs, l’égo et l’orgueuil, Krishna pour l’ouverture du coeur et l’Amour par-dessus tout, Radha pour la dévotion, etc…

En ces temps délicats où l’incertitude, le stress et les peurs vont bon train, pratiquer un rituel spirituel permet d’être dans l’instant présent, en amour avec plus grand que soi et contribuer à amener la paix, l’amour et la lumière pour tous les humains et notre planète.

Et vous ? priez-vous ou pratiquez-vous un rituel spirituel ?

Si non, rapprochez-vous d’un maître spirituel qui saura vous guider, éclairer votre chemin.

Ma rencontre avec mon Maître Spirituel, Paramahamsa Vishwananda a changé ma vie. Je vous le souhaite également !

 

 

Accueillir les bébés dans ce nouveau monde

Accueillir les bébés dans ce nouveau monde

Dans ce monde aux temps fortement troublés ; accueillir un nouvel être dans son foyer devient héroïque !

L’éclairage des textes sacrés

Dans la philosophie hindoue, l’histoire de l’Humanité est cyclique. Le temps est composé d’ères (14 manvataras) qui sont subdivisées en grands cycles (5 Maha Yugas) eux-mêmes subdivisés par des cycles. Certaines périodes évoluées laissent place à des cycles difficiles et sombres. Un Maha Yuga est composé de quatre cycles (les Yugas soit 64.800 années) :

  • Krita Yuga, l’âge d’or : élévation de la conscience. Tout est harmonieux et divin
  • Treta Yuga, l’âge d’argent : prédominance des sages et intellectuels
  • Dwarapa Yuga, âge de bronze où prédominent les guerriers
  • Kâli Yuga ou âge de fer, c’est l’involution de la conscience, la destruction, les démons

Vous l’aurez deviné : nous sommes actuellement dans le Kâli Yuga, une ère de profonde obscurité où la spiritualité occupe peu de place dans cette société de consommation.

Le positif dans cette situation c’est que ce yuga contient déjà en lui les germes du prochain yuga ! Et nous qui nous intéressons à accueillir la naissance en conscience, nous faisons partie de ces germes !

Le prochain cycle de l’Humanité

Les accompagnants en périnatalité, les parents et les ésotéristes l’ont remarqué : les enfants qui naissent sont différents depuis les années 80 où les enfants dit « indigos » sont apparus : ces êtres qui sont nés pour faire évoluer la société. Ces derniers se sont heurtés à la lenteur de l’évolution des Humains qui n’ont pas su comment accompagner ces enfants spéciaux. D’où des troubles du comportement en milieu scolaire et familial, d’où un rejet du cadre imposé qui n’était pas en adéquation avec les valeurs humanistes que les âmes de ces êtres portaient en eux.

Aujourd’hui, on parle « d’enfants Cristal » qui arrivent sur Terre pour impulser un nouveau paradigme, une nouvelle société.

En tant que parents, grands-parents, accompagnants, nous avons la responsabilité d’accueillir ces êtres avec conscience et amour. Pour cela, un travail sur soi pour mieux se connaître et s’apprécier sera fondamental : connaître ses potentiels, ses zones de blessures, se nettoyer énergétiquement. S’aimer et aimer l’autre. Observer ses pensées, transformer ses pensées négatives surtout. Car l’obscurité et la magie noire commencent par nos pensées négatives qui créent une trame dans laquelle s’englue l’humanité.

Amenons donc de la Lumière par sa visualisation dans nos cellules et notre corps. Plaçons une main sur notre cœur pour en faire émerger un rayonnement d’Amour qui inondera nos cellules, nos pensées et notre aura.

Préparation pour des temps nouveaux

Accueillir un nouvel être c’est établir un contrat d’âmes ensemble où parents et futur enfant se font la promesse de déployer leur potentiel individuel pour s’entraider mutuellement à s’accomplir. Une nouvelle société est en route. Cette pandémie nous y pousse car elle nous oblige à revenir à l’essentiel, l’authentique, ce qui importe le plus. Alors remplissons nos pensées de belles lectures (la Bhagavad Gita ou les écrits d’Aïvanov sur la naissance par exemple). Rêvons de cette société que nous sommes en train de créer. Visualisons cette nouvelle humanité car nous avons un pouvoir créateur qui se mêle au plan divin pour matérialiser une Terre respectée, des humains avec un mode de vie respectueux de leur rythme et de celui des saisons, l’éclosion des valeurs du féminin et l’harmonie et la paix entre femmes et hommes.

Mettons du sacré dans nos vies. En langue des Oiseaux, le sacré est équivalent à « ça crée » !

Nirmala Gustave, Accompagnante Holistique et Auteure de « BéBé Lumière » éd. Le Souffle d’Or et. www.nirmalagustave.com

Rituels de Shakti

Rituels de Shakti

Namasté ! Je vous partage ici un article écrit pour la revue Femininbio de septembre 2016 dans lequel vous trouverez un rituel de Shakti pour vous chouchouter et augmenter votre connexion profonde avec la femme que vous êtes et être en sororité avec la communauté des femmes. Bonne lecture !

Nirmala